Les aides

La PCH

Votre enfant subit une perte d’autonomie liée à son handicap. Il est possible d’avoir une aide qui est destinée à compenser vos besoins liés à cette perte d’autonomie.

Les conditions d’octroi de la PCH pour les enfants ou jeunes adultes (0 à 20 ans)

Les conditions d’octroi de la PCH pour les enfants ou jeunes adultes (0 à 20 ans) :

Résider de façon stable et régulière sur le territoire français ou vous disposez d’un titre de séjour en cours de validité. Aucune condition de ressources. Certaines de vos ressources seront néanmoins prises en compte pour le calcul de la prestation.

Le droit d’option

Le droit d’option :

Les familles doivent choisir entre l’attribution du complément d’AEEH et de la PCH. Ce droit d’option ne peut s’exercer que dans les situations suivantes : Lors d’une première demande de prestation à la MDPH (AEEH, PCH) , à l’occasion d’un renouvellement d’AEEH ou en cas d’évolution du handicap ou des facteurs ayant déterminé les charges prises en compte.
La famille doit faire son choix à la réception du PPC. En l’absence de choix, elle conserve la prestation dont elle bénéficiait auparavant. Quel que soit ce choix, la famille perçoit l’AEEH de base.

La décision de la CDAPH

La décision de la CDAPH

La notification de la CDAPH doit indiquer les deux prestations proposées et le choix de la famille. La date d’attribution de la PCH varie en fonction du contexte de la demande.

Comment bénéficier de la PCH ?

Comment bénéficier de la PCH ?

Vous devez télécharger le formulaire de demande ou le retirer à la MDPH.
Vous déposerez ou enverrez votre dossier complété à la MDPH65.

L’évaluation

L’évaluation

L’ équipe pluridisciplinaire de la MDPH 65 évalue vos besoins de compensation pour la réalisation des actes essentiels de la vie quotidienne. Une rencontre et une éventuelle visite à votre domicile permettront à l’équipe de procéder à cette évaluation. Pour ouvrir des droits à la PCH, vous devez rencontrer : soit une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité lié aux actes essentiels de la vie, soit une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux activités.
Ces difficultés doivent être définitives ou d’une durée prévisible d’au moins un an. Les activités ainsi que la cotation de leur niveau de difficulté sont définies par un référentiel national.

Les aides financées par la PCH

Les aides financées par la PCH

La PCH compense cinq types d’aide :
Les aides humaines : intervention d’une tierce personne pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation, déplacements…). La PCH ne prend pas en compte les besoins d’aide ménagère et la préparation des repas.
Les aides techniques : instruments, équipements conçus et adaptés pour le handicap
Les aides pour l’aménagement du logement et du véhicule (validé par la préfécture) et les surcoûts liés au transport
Les charges spécifiques : dépenses permanentes et prévisibles liées au handicap ou dépenses exceptionnelles
Les aides animalières, uniquement pour les animaux agréés

Le versement de la PCH

Le versement de la PCH

La PCH est attribuée sur décision de la CDAPH à compter du 1er jour du mois du dépôt de la demande. Selon les aides, elle peut être versée mensuellement ou ponctuellement.

Renouvellement : la demande de renouvellement doit être adressée à la MDPH au moins 6 mois avant la date d’expiration de la période d’attribution.

Versement : la PCH est versée par le Conseil Départemental et fait l’objet d’un contrôle d’effectivité.